Robot CleanseBot : pour éliminer les bactéries

Le robot CleanseBot est conçu pour éliminer les bactéries se trouvant dans le lit. Ce petit appareil a déjà été utilisé par un bon nombre d’établissements hôteliers. Sa création a été motivée par le souhait d’avoir du linge de maison bien désinfecté. Tout à fait pratique, cette invention peut se transporter facilement.

 

Les zones d’action

Les recherches ont débuté aux USA, en 2014. Des chercheurs ont montré que la plupart des surfaces dans les chambres d’hôtel sont recouvertes de bactéries. Consécutivement, il existe un réel risque de contamination et ce à un haut degré. Les lampes de chevet, les interrupteurs, les télécommandes… tout est infecté. Par ailleurs, le lit constitue également un nid à germes. Par la suite, des scientifiques de l’institut de microbiologie de Guangzhou en Chine ont développé la « désinfection par rayonnement ultraviolet ». Cette technique a été testée sur les bactéries Escherichia coli.

 

Le CleanseBot en quelques mots

Le CleanseBot fait presque la taille d’une main. Toutefois, malgré ses petites dimensions, cet appareil innovant très efficace est muni de 18 capteurs à infrarouges, détecteurs de lumière, d’angles et d’obstacles. Ces composants permettent également d’établir la cartographie de la pièce. Cette invention est dotée d’une batterie de 3700 mAh bénéficiant d’une autonomie de 30 à 60 minutes selon la manière dont elle est utilisée. En plus du lit, cette petite prouesse technologique peut nettoyer un clavier d’ordinateur, une table de travail et même des animaux en peluche.

 

Où s’en procurer ?

Encore en phase de lancement, CleanseBot va prochainement passer en production massive. Pour le moment, il reste disponible sur les plateformes Kickstarter et Indiegogo. En parallèle avec la pandémie de Covid-19, ces startups souhaitent développer leur production grâce à des levées de fonds. La praticité de cette invention en fait le meilleur allié du voyageur et des hôteliers. Les bactéries sont éliminées par la lampe UV-C, stoppant directement leur multiplication.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *